Et si nous sortions prendre un petit bol d'air avec nos appareils.

Les premiers rayons de soleils du printemps sont un réel régal pour les abeilles, mais aussi pour leurs observateurs !

Petite pose déjeuner, et nous les voyons butiner la fausse roquette, la viorne tin, pissenlits et autres crépis. Ces observations nous permettent d'utiliser l'occasion pour sortir nos appareils photos, n'hésitez pas à en faire de même. L'idée n'est pas de photographier la plante rare, qui n'apparaît pas dans la base de données florapis, mais de récolter un maximum de témoignages afin de pouvoir voir les décalages phénologiques, si il existe des préférences selons les régions, les habitats...

Nous en profitons pour vous remercier chaleureusement de l'aide que vous apportez à notre projet en l'alimentant, le diffusant et le consultant.